mardi 9 octobre 2018

Nantes - Beirut


Il suffit d'un coup d'œil sur la pochette, d'un autre sur certains titres de chansons de The Flying club cup ( Nantes, La banlieue, Cliquot, Un dernier verre ( pour la route ), Cherbourg ) pour avoir une idée assez claire d'où veut nous emmener Beirut avec cet album.

Zach Condon : Je ne suis jamais allé à Nantes. À l'origine, mon idée pour The Flying club cup était de donner à chaque chanson le nom d'une ville côtière française. Littéralement, je voulais faire une sorte de tour de France, de droite à gauche. C'est comme ça que Nantes est apparue.

La première vidéo est la version de l'album. Au milieu de la chanson, on entend un extrait de dialogues de La bête humaine de Jean Renoir, les images de cet extrait dans la deuxième vidéo. La dernière, c'est Nantes dans les rues de Paris.





Nantes 

Well, it's been a long time, long time now
Since I've seen you smile
And I'll gamble away my fright
And I'll gamble away my time
And in a year, a year or so
This will slip into the sea
Well, it's been a long time, long time now
Since I've seen you smile

Nobody raise their voices
Just another night in Nantes


Nantes

Bien, ça fait longtemps, longtemps maintenant
Que je ne t'ai pas vu sourire
Et je perdrai au jeu ma peur
Et je perdrai au jeu mon temps
Et dans un an, un an ou à peu près
Tout va glisser dans la mer
Bien, ça fait longtemps, longtemps maintenant
Que je ne t'ai pas vu sourire

Personne n'élève la voix
Juste une autre nuit à Nantes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire